AccueilPortailPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mission 1 : 26 rue Lincoln

Aller en bas 
AuteurMessage
La Source
modératrice
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Dim 13 Mai - 21:01

C’est une grande et belle maison, mûr jaune et toit rouge. Une grande cour est située devant la maison : herbe verte, jolies fleurs et balançoire. Dessus, se balance une petite fille avec une robe bleue, des cheveux attachés en deux tresses blondes. Elle a de grands yeux marrons clairs.
La porte est ouverte et il semblerait que quelqu’un prépare quelque chose à manger : une délicieuse odeur de gâteau au chocolat se dégage de l’entrée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Lowen
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 26
Métier : Agent du CSI
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Lun 14 Mai - 17:04

Nina descendit de voiture. Le soleil l'ayant gênée pour conduire, elle portait des lunettes noires. Elle les ôta lorsqu'elle fut descendut. Elle commença à marcher vers le petit portail blanc. Elle rentra et aprçut la jeune fille. Elle ne put retenir un regard de compassion. Alors c'était elle, la petite fille à qui on avait sûrement fait des atrocités ? C'était elle, parraissant pourtant en parfaite santé et heureuse dont le père avait peut être fait vivre des soirs aussi horribles que les siens ? C'était bien elle ?

Nina finalement sourit, pour paraître plus décontractée et aimable envers la jeune fille.

La mère, ayant sûrement entendut les bruits de portières des voitures c'était rendut sur le pas de la porte. Nina articula simplement, avant qu'elle n'ait le temps elle même de parler, posant ainsi des questions inutiles:


"Bonjour Madame Bryan. Agent Lowen."

Nina laissa soin à Horatio d'expliquer la situation. En attendant que quelques mots s'échange entre lui et la mère, son regard se tourna une nouvelle fois vers l'enfant. Ses cheveux blonds gaganaient des reflets d'or que le soleil lui envoyait. Elle était magnifique et adorable et Nina se demanda pour la énième fois comment pouvait on faire du mal à une enfant comme elle ? Aucun enfants ne devrait vivre dans l'insécurité. Les parents sont là pour les protégers mais si eux même n'en sont pas capables ou sont la causes directes des malheurs de l'enfants, si eux, la valeur et la base la plus sûre que peut imaginer un enfant ne remplit pas son rôle, alors qui peut le faire et surtout, quels repères peut garder un enfant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experts-miami.1fr1.net
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Mer 16 Mai - 9:30

La jeune fille sortit de la voiture, le trajet avait été pesant. Elle n'avait pas arrété de regarder par la fenêtre sans rien dire. Elle ne voulait pas croiser le regard de son oncle ou même le voir. Elle repensait en même temps à la victime. Celle-ci marchait certainement vers cette maison, chez son ex-femme, peut être pour voir sa fille. Au moins, il n'aura pas pû infliger plus de suplices à cette enfant, il aura été arrété avant de commettre un acte abominable... Sa femme aurait certainement des circonstances atténuantes, c'était une mère voulant protéger sa fille et qui n'a fait que l'empécher de souffrir plus. Biensûr on lui poserait la fameuse question 'pourquoi ne pas avoir été voir la police ?' et elle répondrait qu'elle ne voulait pas que cela se sache dans toute la ville... En contre partit de cette protection à très long terme, la petit resterait seuke. Emmy pria pour qu'ils trouvent rapidement un membre de la famille, de confiance, pour prendre la petite. Une fois garés, elle déscendit de la voiture. Nina desendit aussi de sa voiture et s'approcha de la porte. Une femme sortit, alertée par les freins des voitures. Elle n'avait pas l'air plus inquiète que ça que 4 personnes viennent se garer devant chez elle. Biensûr les badges de police étaient arrochés aux ceintures. Emmy n'y avait pas encore le droit, elle était stagiaire et n'avait presqu'aucun droit, elle pouvait juste, analyser, observer, être là et donner des supositions. Ses yeux furent soudain attirés par la fillette sur la balancoire. Une petite fille adorable, mignone... Elle la regarda gravement, son oncle s'en chargerait sûrement. Il avait le don pour parler aux victimes et surtout aux enfants. Paradoxe : il n'arrivait presque pas à parler aux gens de sa famille, sauf peut être à Raymond... Depuis sa mort, Horatio s'était refermé sur lui même encore plus que d'habitude. Emmy n'avait pas été très proche de Raymond, elle ne l'avait connue un peu mieu que lorsque ses parents emmenagèrent définitivement en Amérique. C'est aussi lorsqu'elle avait fait une crise de paranoïa qu'il lui parla franchement pour la première fois, il lui parla de la drogue et de ce qu'il avait fait dans la police. Il lui parla de Yelina, de son fils. Elle ne voulait quand même pas sortir, elle ne savait pas pourquoi, mais elle ne l'aimait quand même pas beaucoup. Puet être à cause de ses excés en drogue... Elle pouvait parler, lorsqu'elle sentait qu'elle allait flancher, elle se saouler pendant toute la nuit jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus marcher. Mais maintenant, avec ce travail, il faudrait qu'elle réduise sa consommation et qu'elle se saoule seulement pendant ses jours de congés ou si elle a un lapse de temps très long. Car même si elle n'est plus bourrée une fois au travail, la gueule de bois peut être fatale. La jeune fille resta en retrait, il fallait qu'un plus haut gradé qu'elle prenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Anderson
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 41
Métier : CSI
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Sam 19 Mai - 20:36

S'il avait bien horreur de quelque chose, c'est bien d'arriver en retard. Le jour de son arrivée dans l'équipe en plus ! Tu parles d'une guigne ! Il avait signé son contrat la veille, et on lui avait dit qu'il ne commencerait pas avant une bonne semaine ! Tu parles ! On l'avait appelé en urgence, alors qu'il se trouvait à une heure de voiture de Miami pour ... disons une enquête privée. Le temps d'arrivée au QG, on lui avait dit qu'il venait de louper de peu l'équipe de terrain, et qu'il devait vite les rejoindre ! Pas de bonjour, merci, bienvenue, comment allez vous, rien ! Avec un soupir Michael était partit en direction du 26 rue Lincoln.

Il connaissait très peu de choses sur la mission, il avait lu un bref ... trop bref rapport en conduisant (à ne pas imiter).
Il y avait des photos avec le dossier. Un cadavre mort par strangulation, laissé sur le bord de la route … tient, curieux. Même des amateurs, avec toutes les séries policières de maintenant, savaient comment se débarrasser d’un cadavre. Le bord d’une route n’est guère un endroit discret. A moins que le criminel ait été dérangé par quelque chose … ou quelqu’un … ou qu’on est voulu de façon délibérée qu’on trouve le cada … un coup de volant chanceux, lui évita de rentrer en collision avec le 4X4 qui venait en face. Quelques coups de klaxons et une volée d’injures s’en suivirent. Il s’en était fallu de peu.
C’était tout de même curieux tous ces produits sur les vêtements du cadavre … C’était quasiment une overdose d’indices … et Michael savait ce qu’une overdose d’indices signifiait … Zut ! Il avait dépassé la maison ! Il fit demi tour dans un crissement de pneus et se gara.

Il claqua la portière, et rejoignit ses nouveaux co-équipiers. Sur le chemin, il vit une petite fille sur une balançoire. S'il se souvenait bien, il était indiqué sur le rapport qu'elle s'était peut être fait violer. Elle avait l'air bien calme ... et tellement joyeuse. Michael avait vu d'autres cas en France, les petites filles étaient toutes choquées, renfermées sur elles même ... Enfin, on ne pouvait pas conclure quoi que ce soit là dessus. La nature humaine est si imprévisible.
Il n’avait guère pu réfléchir longtemps sur ce crime, et arrivait donc avec peu de cartes en mains pour l’interrogatoire. Il ne ferait donc qu’écouter pour le moment. Après tout Michel Ange avait bien fixé un bloc de marbre pendant quatre mois sans y toucher. Quand on lui demandait ce qu’il faisait, il répondait : « je travaille ». Trois ans plus tard, le bloc devenait la statue de David. C’est ce qu’allait faire Michael Aujourd’hui : travailler en observant. Ses "petites cellules grises" feraient le reste.

Lorsqu’il arriva devant ses coéquipiers il leur fit signe de la tête :


« Désolé pour mon retard »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Lowen
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 26
Métier : Agent du CSI
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Dim 20 Mai - 12:10

Nina entendit un bruit de voiture derrière elle et elle se retourna, étonnée. Qui pouvait bien venir les rejoindre ? Quelqu'un de l'équipe apparement. Etrange: il devait effectivement y avoir une nouvelle recrue mais pas avant une bonne semaine. Pourtant, le voilà qui débarquait. Sûrement la direction avait elle jugée bon de le mettre dès aujourd'hui en fonction.

Le nouveau venu leur fit un signe de tête en articulant un "Désolé pour mon retard.". Nina lui fit donc un signe de tête à son tour, avec ça un petit sourire accueillant. Elle marmonna tranquillement et simplement, pour ne pas s'allonger sur le sujet lors d'une affaire aussi importante:


"Bonjour et bienvenue. Tanpis pour le retard, nous sommes là depuis peu."

Puis elle lui fit un dernier sourire et revint sur le sujet le plus important: l'enquête, la petite fille. Elle tourna son regard une nouvelel fois vers elle et son coeur se serra. Elle savait par avance qu'elle ne pourrait pas l'interroger. Elle aurait trop peur de revivre mentalement son calvaire, ce calvaire qu'avait du plus ou moins vivre l'enfant. Être malmenée et trahit par un membre de sa famille. Sa devait être encore plus douloureux par un père que l'on a toujours connut que par un frère rencontré quelques mois plus tôt seulement mais, la douleur était tout de même présente.

Elle chassa un instant de son esprit ses noirs souvenir et ré-axa son regard sur la mère. Elle la regarda droit dans les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experts-miami.1fr1.net
Horatio Caine
Explosif
Explosif
avatar

Nombre de messages : 90
Métier : Chef d\\\'équipe CSI
Date d'inscription : 09/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Sam 26 Mai - 19:03

Quand il se gara devant la maison, Horatio ne put s'empêcher de penser à une caricature de bonheur aussi parfait que celui que l'on voyait parfois dans les films américains. Le toit rouge, la mignone petite fille qui joue sur sa balançoire en riant, les fleurs au milieu d'un jardin propre et parfaitemnet entretenu....
La première chose qu'il pensa était que ça cachait quelque chose. La perfection cachait souvent des choses bien plus glauques que tout ce qu'un être humain pouvait imaginer... Mais bon, il décida de ne pas dramatiser et descendit lentement de sa voiture, Emmy sur ses talons, avant de s eprésenter devant la jeune femme pour lui montrer sa plaque avec gravité et anoncer d'une voix sérieuse et réconfortante:


Bonjour madame, police scientifique, lieutenant Horatio Caine. Puis je vous parler en privé?

Il jeta un regard en coin à la fillette. Il ne voulait pas qu'elle voie sa mère s'effondrer. Pas maintenant. Le malheur de la mère ne devait pas s'accumuler à sa propre douleur.
La femme comprit qû'il s'agissiat d'une affaire grave (comment ne pas se douter de ça quand 4 agents de la police scientifique sonne à notre porte?!) et les laissa entrer. C'ets à ce moment là qu'un autre agent débarqua en s'excusant de son retard. Horatio ne broncha pas. Il lui passerait un svaon quand ils en aurait fini avec la famille de la victime.
Il entraina la jeune femme et lui expliqua la situation d'une voix douce et calme. Il analysa sa réaction. Elle était mal. Si elle jouait la comédie, alors elle la jouait très bien.
Il l'aida à s'assoire pour qu'elle se remette du choc et ajouta d'une voix plus sérieuse.


Mes agents vont vous poser quelques questions. Puis je parler à votre fille?

La mère aquiesça d'un signe de tête. Il la remercia cordialement et se dirrigea vers Emmy pour la prendre elle aussi é part. Il s'approcha discrètement de son oreille et chuchota, gardant un visage neutre.

Je veux que tu ailles inspecter la maison. Nous n'avons pas de mandat donc prétexte une envie pressante.

Il sortit de la maison avant même d'attendre sa réponse et se dirrigea vers la fillette. Il prit un moment pour se redonner du courage et s'assit finalement sur la balançoire à coté d'elle. Il resta silencieux, se balançant lentement à coté d'elle. Elle finit par s'arrêter pour le regarder de ses grands yeux marrons. Elle avait un véritable visage d'ange. Elle sourit et le salua, lui demanad qui il était. Il s eprésenta et elle lui serra la main pour s eprésenter à son tour, ce qui amusa très légèrmenet Horatio. Puis elle marqua un temps et finit par demander d'une voix plus hésitante si il était arrivé à son père. Il s'étonna de sa perspicacité.

Qu'est ce qui te fait dire ça?

Elle lui répondit d'une petite voix qu'il aurait du venir la chercher la veille et qu'il n'était pas là. Alors si un agent de police venait la voir, c'était qu'il était arrivlé quelque chose. Horatio fut impressioné. Cette fille devrait s'engager dans la police...
Il soupira et lui expliqua calmement la situation. Elle fut visiblement affectée mais ne pleura pas. Il l'en remercia et lui assura qu'îls allaient retrouver le criminel. Elle aquiesça d'un signe de tête déconfit et il enchaine. Son père avait il eut un comportement violent avec elle? L'avait il touché de façon pas correcte?
Elle secoua la tête. Non. Il lui assura que personne ne la punirait si elle le disait mais elle confirma se sparoles. Son père ne l'avait jamais touchée. Il finit par aquiescer et resta avec elle le temps que les autres en aient fini avec sa mère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Sam 26 Mai - 20:20

Emmy hocha la tête, en bref, Horatio lui demandait de faire la pisseuse type qui ne peut pas aller au petit coin avant de partir pour une activité qui va lui nécessité beaucoup de temps… Mouais, tant pis pour son image de marque, se faire passer pour la rustre de la bande devant cette femme ne la dérangeait pas, si c’était pour le besoin d’une enquête… Elle fit donc une demande plein de sous-entendues…

« hum… Excusez-moi, mais… Hum… Pouvez-vous m’indiquez où sont vos… toilettes ? »

Même si la demande était fausse, il fallait reconnaître que dans cette situation, c’était quand même vachement décalé et choquant. La femme lui répondit brièvement « en haut des escaliers à droite. » Bien, elle fit un signe discret aux trois autres de l’occuper pendant qu’elle allait inspecter le haut de l’étage. Elle monta bruyamment les marches et ferma avec autant de délicatesse la porte des toilettes. De la moquette dans le couloir, paradis ! Elle n’aurait pas besoin d’enlever ses chaussures… Elle fit quelques pas et ouvrit avec précautions la première porte à droite : la chambre de la gamine, à première vue, rien de choquant, des dessins, des jouets et le tout dans une teinte homogène de rose. Porte suivante : la chambre de la mère. La jeune fille pénétra dans la pièce et s’approcha des tables de chevets. Un livre de roman à l’eau de rose, des somnifères de faibles efficacité, et une clé. Emmy la prit et observa sa taille, petite… Un coffre à bijoux. Elle se retourna, en effet sur son bureau figurait une boite en bois décoré de manière très coquette. Elle ouvrit le coffret et ne découvrit rien de choquant : des simples bijoux de femme… L’autre table de chevet contenait aussi des livres et quelques catalogues… L’armoire était comme tout les autres meubles de la pièce, sans intérêts. Il n’y avait rien sous le matelas et rien des côtés de l’ossature… Elle ressortit, il fallait qu’elle fasse vite… Au pire elle prétexterait une colique monstre causait par l’ingurgitation de mauvais sushis d’un mauvais restaurants chinois ou une constipation inquiétante dû à une ménopause précoce… La prochaine pièce était un deuxième bureau, la décoration était plus masculine. La poussière recouvrait déjà les meubles. Rien, nul part. Tout avait été vidé, aucun papier, même pas un cheveux ou la moindre petite irrégularité dans la poussière… Elle passa aux autres pièces : salle de bain et penderie, rien rien et rien ! Ca en était déconcertant. Elle se redirigea vers les toilettes, ouvrit la porte et tira la chasse d’eau avant de redescendre avec le même entrain de catcheur de 200kilos que tout à l’heure. Elle resta debout dans le salon, attendant que les enquêteurs aient finis de poser leurs questions et le retour d’Horatio.

_________________

:
_____-_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Anderson
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 41
Métier : CSI
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Dim 27 Mai - 11:37

Lorsque Michael était arrivé, tout le monde l’avait salué. Seul Caine avait semblé irrité de son retard. Pour les réclamations, il fallait voir le QG. Lui, il n’y était pour rien.
Caine était partit interrogé la petite (Michael lui souhaitait bon courage. Lorsqu’une petite fille parle à un étranger, elle lui dit seulement ce qu’il veut entendre et jamais la stricte vérité. Pour cela, il fallait la mettre en confiance et l’interroger pendant des heures, avec la présence de ses parents) et Emmy était partit aux toilettes (vu la tête qu’elle faisait, il était certain qu’elle s’absenterait un moment, et qu’elle ne ferait pas que passer par les toilettes).
Il se retrouvait donc avec Nina et Ryan, assis autour d’une table avec la femme.
L’ambiance était pesante, le calme s’étant installé depuis le départ de Caine et D’Emmy.
Michael n’avait aucune envie de mener l’interrogatoire. Il avait trop peu de cartes en main pour pouvoir jouer son jeu. Il fallait que quelqu’un qui connaisse bien le dossier intervienne, lui il observera les réactions de la mère, un peu à la façon d’un profiler.
Comme personne ne se décidait, il décida de lancer la discussion.


- Mme, croyez bien que nous sommes désolé de ce qui s’est passé. Nous compatissons à votre douleur. Cependant, nous avons besoins de connaître plusieurs éléments pour résoudre cette enquête. Consentez vous à répondre à quelques questions ? Je vous promets que ça ne durera pas longtemps.

Michael la regarda droit dans les yeux. Le mouchoir sur la bouche, sanglotant, elle hocha la tête avec un faible sourire. Michael lui sourit en retour et se retourna vers ses deux coéquipiers. A eux de jouer maintenant. Pour lui, la phase d’observation allait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Source
modératrice
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Lun 28 Mai - 17:49

Les larmes coulent sur les Joues de la femme. Elle a le regard dans le flou.

« je savais qu’il se passait quelque chose, il était distant, s’enfermait des heures dans son bureau, personne n’avait le droit de rentrer. Il avait mit pleins de cadenas sur la porte, 4 clés différentes. Je me suis énervée un jour, j’ai dit ‘ton bureau ou moi ! ‘ et le lendemain il n’y avait plus rien, il a demandé le divorce… J’ai pas cherché, j’aurais dû ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Anderson
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 41
Métier : CSI
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Lun 28 Mai - 21:44

Michael était sidéré. Elle ne vivait plus avec son mari ? Il n'avait pas lu ça dans le dossier ... remarque il n'avait pas eut le temps de lire grand chose avant d'arriver.
Quand au bureau ... là on tenait quelque chose. Il ne s'enfermait pas là pour rien. Ça avait forcément un rapport avec l'enquête. Michael avait appris avec l'expérience que rien n'ai jamais du qu'au simple hasard. Tout est facteur d'information et est révélateur de l'individu.
Quatre clés différentes ! Que pouvait il bien faire dans cette pièce qui nécessite une protection pareille ?
La femme avait l’air bouleversée, mais pourtant il fallait lui soutirer un max d’infos possibles. Ce ne sera que lorsqu’elle saura ce qui c’est réellement passé qu’elle pourra commencer à faire son deuil.
La curiosité naturelle de Michael le poussa à sortir de son rôle d'observateur et de poser les questions qui lui taraudaient l'esprit :


- Madame, savez vous pourquoi votre mari s'enfermait dans son bureau. Ce qu'il y faisait, ce qu'il y emmenait, ou même ce que vous y trouviez après son passage. Paraissait-il inquiet, anxieux, apeuré en y allant ou en sortant ? N'importe quoi, même une info qui vous paraîtrait anodine. Tout est important pour nous. Vous comprenez ?

Il avait dit ces deux derniers mots avec un petit sourire compatissant, et un hochement de tête l’encourageant à parler. Il fallait être précautionneux si on voulait qu’elle soit utile. Un seul mot de travers et elle pouvait se recroqueviller dans son chagrin. Là on ne pourrait plus lui soutirer aucune information. Et ce n’était pas à souhaiter, ni pour le CSI, ni pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Source
modératrice
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Mar 29 Mai - 18:00

La jeune femme hochait négativement la tête.

"je n'ai jamais sû ce qu'il y avait dans son bureau, mais il a tout emporté dans des cartons je crois... Cherchais dans son appartement si vous y tenez...."

Elle chercha dans ses papiers et en ressortit un petit carnet.

"immeuble 46 de l'avenue stanford, appartement 36"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Lowen
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 26
Métier : Agent du CSI
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Jeu 31 Mai - 22:30

Nina avait tout d'abord lancer un discret regard en coin sur Horatio chuchotant à l'oreille de sa nièce mais elle avait vite détourner le regard: ell savait ce qu'Horatio avait derrière la tête et ne voulait pas tout gâcher par la faute d'un petit regard insistant. Non, il valait mieux ne pas égailler les soupçons, pour le moment inexistants, de la veuve.

Michael commença par quelques questions et elle le laissa faire. En revanche elle écouta attentivement les réponses de la femme et observa minutieusement ses attitudes et ses réactions; poeut être ferait elle un mouvement qui la trahirait. Mais apparement rien, sinon une femme épleurée et désespérée. Et puis, cela donnerait un peu d'expérience au "nouveau".


*C'est le métier qui rentre comme on dit !*

Elle était de plus en plus étonnée par les réponses de la désormais veuve. Son défunt mari révelait des choses bien étrange.

*Qu'est-ce qu'il pouvait bien cacher dans son bureau ? Où bien, qu'est-ce qui le poussait à y être de façon si mystérieuse ?*

Elle n'eut pas le temps de se donner des hypothèses que la femme lui tendait un carnet avec une adresse. Nina recopia les quelques mots et rangea son carnet.

"Je vous remercie. J'aurais une question: votre mari avait il un comportement étrannge ou différent avec votre fille ces temps-ci ? Etait-il distant ou au contraire plus proche ? Avez vous remarquez quelque chose de différent ?"

Elle observa longuement leur hôte tandis qu'elle donnait la réponse. Si elle savait quelque chose par rapport à cette présumé pédophilie, cela se verrait sûrement dans son attitude, sauf si elle était capable de le camoufler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experts-miami.1fr1.net
La Source
modératrice
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Ven 1 Juin - 19:30

La femme réfléchit et jeta un coup d'œil à la porte de sa maison, elle haussa les épaules.

« Il y a quelques mois, il avait fait écouter de la musique à notre fille, elle n’avait pas aimé… Il a commencer à s’énerver, à lui demander d’écouter encore car elle n’avait pas bien entendue, il s’est énervé. Depuis, il ne vient cherché sa fille qu’une fois sur deux pour ses gardes… Je ne me rappel plus de quelle musique il s’agissait… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Anderson
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 41
Métier : CSI
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Ven 1 Juin - 22:34

Michael aimait faire ces enquêtes en associant des mots, il en avait gribouillé certains sur son carnet au fur et à mesure que la femme leur répondait :

Mots clés :
Secret
Précieux
Musique
Distant
Soupe au lait (divorce + /2 garde de sa fille)


Hypothèses :
Peur de quelque chose ou de quelqu’un
Cache quelque chose de précieux
Cherche à s’éloigner de sa famille (a cause de ce qu’il faisait dans cette pièce ? A moins que ce ne soit pour les protéger. Mais de quoi, de qui ?)


A faire en priorité :
Visiter son appartement.
Etudier ses dépenses sur sa carte de crédit pour y trouver des traces de ce qu’il y avait dans cette fameuse pièce.


Cette enquête était de plus en plus curieuse. Cela n’avait ni queue ni tête.
Michael pensait qu’il était donc peu probable que la petite fille ait été violée. Il aurait cherché à la voir le plus souvent possible au contraire. Ces malades seraient prêts à tout pour arriver à leur fin. Donc restait deux hypothèses : soit il fréquentait d’autres petites filles soit … il était innocent de ce à quoi on l’accusait. Cela rejoignait sa première analyse. De toute façon, m^me s’il se trompait la petite fille n’avait plus rien à craindre … de ce coté là en tous cas.
Plus Michael réfléchissait, plus deux hypothèses germaient dans son esprit :
Soit cet homme avait abandonné sa famille pour quelque chose qui l’obsédait, qui passait au delà même de sa famille (son travail ? Un passe temps quelconque ?) A tel point qu’il en était venu à la folie. Soit c’était une victime, et il avait cherché à protége sa famille de ce qu’il faisait. Dans ce cas là les cosmétiques retrouvées étaient un coup monté pour faire croire à sa pédophilie et éloigner les enquêteurs d’une autre piste.
Mais il était trop tôt pour en tirer des conclusions et …

Michael leva le nez de son carnet et vit ses deux collègues qui le fixaient. Depuis combien de temps réfléchissait-il ainsi ? Décidément c’était une manie qu’il faudrait qu’il perde un jour.
La femme s'était remise à sangloter et Michael savait qu'ils ne pourraient plus rien tirer d'elle désormais. Ils n'auraient qu'à repasser plus tard s'ils voulaient en savoir plus. Il se leva alors en faisant racler sa chaise, s'inclina et s'excusa de l'avoir importuné, tout en lui tendant une carte pour le contacter au cas ou quelque chose lui revienne en tête, même quelque chose apparemment anodin.
Il sortirent tous trois de l’appartement et rejoignirent Caine et Emmy (Emmy l’avait rejoins dès qu’elle … eut finit ce qu’elle avait à faire).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Lowen
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 26
Métier : Agent du CSI
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Sam 2 Juin - 11:56

La réponse donnée par la mère étonna grandement Nina. Elle haussa un sourcil et se mit à réfléchir. Un père, forçant son enfant à écouter et surtout à aimer une musique et qui s'énerverait si la petite n'aimait pas ? Cette musique avait certainement un sens, à n'en pas douter. Encore fallait il la trouver et en comprendre la signification. Peut être qu'avec un peu de chance ils trouveront quelque chose à l'appartement de la victime - victime mais peut être aussi bourreau - et alors ils pourront s'orienter dans la bonne voie.

Pour Nina, il était tant de repartir. La femme était de nouveau en larmes. Elle tourna alors son regard vers Michael. Elle ne put retenir un petit sourire malicieux: il était en train de noter quelque chose sur un carnet - sûrement des informations ou des impressions - et semblait plonger dans ce travail avec une grande implication. Nina ne se moquait pas, elle ne se le serait pas permis, mais elle trouvait ça assez original. Mais peut être que ça leur sera d'une aide précieuse pour la suite, qui sait ?

La jeune agent salua l'ex-femme de la victime avant de sortir de la maison avec Michael qui avait finit de prendre des notes et Emmy qui avait du trouver quelques informations.

Nina attendit simplement derrière le petit portillon. Elle observa une dernière fois la petite fille. Elle lui adressa un sourire bienveillant et remis ses lunettes noires. Désormais ils allaient faire un échange d'informations afin d'être au point sur l'enquête. Nina se demandait si Horatio avait réussit à trouver quelque chose sur l'enfant. La mère elle n'avait pas été très loquace et se souvenait de peu de choses qui auraient pourtant out se révélées cruciales pour l'enquête. Il allait falloir compenser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experts-miami.1fr1.net
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Sam 2 Juin - 12:23

Emmy sortit elle aussi de la maison, quelques instants avant les deux adultes. Etrange, une musique ? Peut être un message que le mari avait fait passer pour de la musique… Et dans le bureau plein de poussière, et rien, des étagères vides, un bureau vide… Ce qu’il cachait ne devait pas trop être important, pour transporter rapidement quelque chose hors de ce bureau en très peu de temps… Mais la conversation de Horatio avec l’enfant en dirait plus, l’hypothèse du pédophile n’était pas à écarter… Il y avait eu une fois un cas de pédophilie avec un père sur d’autres petites filles, mais jamais il n’avait touché sa propre fille… Peut être que cette théorie se renouvelait ? En tous cas vu la maison, ils ne roulaient pas sur l’or et le magasin dans lequel furent achetés les produits cosmétiques retrouvés sur les habits était un magasin de luxe et le lot retrouvé devait bien coûté le prix d’un lecteur CD… Si la thèse de la pédophilie était écartée, alors, retour à la case départ… L’enquête allait s’enliser dangereusement et il faudrait tout re prendre… Quoi que, l’appartement de l’homme pourrait être utile, sauf si il mettait autant de hargne à défendre son intimité… Gardien… Ca devait lui laisser beaucoup de temps pour travailler libre dans son appart’ à ce qui le préoccupait.

_________________

:
_____-_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio Caine
Explosif
Explosif
avatar

Nombre de messages : 90
Métier : Chef d\\\'équipe CSI
Date d'inscription : 09/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Mer 6 Juin - 19:38

hj: Oui je sais je sais... Désolée mais le sproblèmes de jeunes fille coupent parfois é'inspiration

Il attendit patiemment avce la petite fille que les autres sortent. Quand ils finirent enfin d'interroger la mère, il se leva, dit au revoir à al petite et fut agréablement surpris qu'elle le serre dans ses bras. Il avait décidemment un contact rare avec els enfants... Domage que ce ne soit pa sle cas avec le reste du monde.
Il la consola encore quelques minutes et rejoignit son équipe. Vu les visages déconfits qui s eprésentaient à ses yeux, il en conclut que les nouvelles n'étaient pas bonnes. Ezx non plus n'avaient pas eut de francs résultats. Alors soit la mère et la fille avait juré de ne rien révéler, ce qui confirmerait la culpabilité de la mère (Horatiio doutait qu0une fillette de 5 ans aiut la force physique et psycologique de tuer son père...), soit elles n'avaient effectivemnet rien à voir avec ce meurtre. Et son instinct lui disait malheureusement de cocher la deuxième case. Autrement dit, ils revenaient au point de départ...=.=
Il anonça tout de même, à toutes fins inutiles.


Son père ne l'a jamais touchée à l'en croire. Et de votre coté?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Mer 6 Juin - 21:05

La jeune fille sourit lorsqu’elle vit la gamine blonde enlacer Horatio. Il avait vraiment le truc avec les enfants et les victimes… Pourtant, lorsqu’elle était petite, la jeune fille comparait toujours son oncle à une sorte de mafieux Italien… Ou Irlandais d’après ses cheveux…Emmy haussa les épaules, soupira et dit d’un ton las.

« rien du tout, une maison simple, rangée, propre… J’ai trouvé le bureau du père, poussiéreux… Et vide, personne n’y a mit les pieds depuis environs quelques semaines je dirais… La femme a confirmé mon hypothèse. Elle ne ferme aucune pièce à clé, rien dans la salle de bain, dans la penderie et dans la chambre de la petite …»

Les chambres d’enfants étaient souvent les lieux où les parents cachaient des choses compromettantes. En effet, des personnes normales n’envisageraient pas une seconde de trouver un pistolet ou un t-shirt plein de sang dans une armoire rose à pois bleu décoré de peluches. Et encore moins avec une gamine aux joues roses et aux cheveux blonds. Les parents étaient sans scrupules des fois…

_________________

:
_____-_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nina Lowen
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 494
Age : 26
Métier : Agent du CSI
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Sam 9 Juin - 20:30

Nina jeta un regard vers son "collègue d'interrogatoire", Michael. Puis elle donna ses quelques informations à Horatio et Emmy, bien que celles-ci ne fut pas très fructueuses ou instructives, elles pouvaient malgrès tout être utiles et évitaient surtout de repartir sans rien.*

"La mère semble vraiment effondrée par la nouvelle alors soit c'est vrai, soit c'est une bonne comédienne. Sinon, elle nous a appris que son mari avait déménager dans un petit appartement en emportant ses affaires. Voici l'adresse, nous devrions y aller pour y jeter un coup d'oeil, en esperant que le ménage n'est pas été fait comme à son bureau. Sinon c'est vraiment point mort."

Elle tendit le petit bout de papier contenant l'adresse à Horatio. Puis elle reprit:

"En somme, cet appartement est notre dernière chance ! Sinon, nous avons appris quelque chose de vraiment... troublant ! Quelques temps plus tôt, le père aurait essayer de faire écouter une musique à sa fille et celle-ci, après avoir dit qu'elle n'aimait pas, le père l'a grondé et forcé à réécouter le morceau pour que ça lui plaise, lui disant que c'était important. Malheureusement la mère ne se souvient pas de ce que c'était. A la rigueur ce que l'on peut faire c'est enmenner quelques cd du père, si on en trouve à l'appartement et les faire écouter à la mère et la fille, peut être que l'une d'elles se souviendra de quelque chose. Et si ça se trouve, cette musique était d'une importance capitale."

Voilà, Nina avait finit son compte-rendu. Elle ne pensait pas avoir oublier quelque chose mais elle questionna Michael du regard. Lui qui avait tout noté sur un carnet devrait savoir si un oublie avait été fait.

Pour ce qui était de ses sentiments, la jeune femme avait l'impression que la mère n'était en rien dans le meurtre du mari et elel fut en quelque sorte soulagée, bien qu'elle n'oublia pas que c'était une simple impression.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://experts-miami.1fr1.net
Michael Anderson
Expert
Expert
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 41
Métier : CSI
Date d'inscription : 19/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Dim 10 Juin - 0:31

Michael hocha la tête. Nina avait très bien résumée l'entrevue avec la mère. Il sentait bien qu'ils voulaient savoir ce qu'il avait noté dans son carnet, mais le temps n'était pas encore venu aux suppositions gratuites. Il fallait des faits, des indices, du concret ! Le vent n'a jamais rien construit ! Mais on a parfois besoins de lui pour avancer ...

- On dirait que notre cadavre était mouillé jusqu'au coup dans une salle affaire. Je ne sais pas de quelle nature elle est, mais je serais d'avis de faire surveiller la maison, juste au cas où, et d'éplucher ses dépenses par carte de crédit. Je dois dire que … quelque chose me dérange dans cette affaire. Et mon flair me trompe assez rarement. J’espère que nous trouverons dans son apart, ce qu’il faisait dans cette pièce si bien protégée.

Oui, Michael était mal à l’aise, et pas parce que c’étais son premier jour au CSI, non. Quelque chose ne collait pas, quelque chose clochait ! Il espérait que ses nouveaux coéquipiers s’en rendent compte. En tant que nouveau dans l’équipe, il était peu probable qu’on fasse confiance en son flaire … enfin, il est vrai qu’il connaissait moins bien la ville que ces nouveaux amis … Quand à l’appartement de l’homme … il doutait qu’il trouverais le contenu de ce qu’il cachait dans son bureau. S’il avait vu juste … ils ne seraient pas les premiers à perquisitionner …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Source
modératrice
avatar

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   Dim 10 Juin - 12:06

vous pourrez postez à l'appartement de la victime, ici :


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission 1 : 26 rue Lincoln   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mission 1 : 26 rue Lincoln
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami :: banlieue :: quartier résidentiel-
Sauter vers: