AccueilPortailPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Saletées de médoc'

Aller en bas 
AuteurMessage
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Saletées de médoc'   Mar 6 Nov - 22:25

Emmy devait remplir des rapports. Des papiers de sa première mission. Elle avait décidée de tout faire en salle de repos. En effet, des gens seraient susceptible de venir l’importuner et, bizarrement, elle travaillait mieux lorsqu’il y avait des gens autour. Ce matin là, elle s’était réveillée particulièrement énervée, allez savoir pourquoi, et elle avait donc préférée prendre toute sa dose de médicament, comme prescrit, 4 comprimés. Pas question de refaire une crise dans les couloirs. Au moins, si ça arrivait, c’était dans la salle de repos. Elle ouvrit le premier dossier. <NOM> Emmy réfléchit et se lança pour écrire « Emmy » au milieu du prénom elle s’arrêta, barra les deux lettres et écrivit « O’Connor », ben dit donc, ça allait pas être facile. Elle soupira et fronça les sourcils. Ils lui demandaient sa date de naissance. Rha la vache, ça se compliquait, surtout avec 4 anxiolytiques dans les veines. Elle posa son coude et mit environs 10 minutes pour remplir deux lignes. Finalement elle s’affala et se dit qu’elle pouvait un peu se reposer. Finalement elle tomba d’un coup dans un sommeil profond, et d’un coup… Par terre. Elle venait de s’étaler sur le sol, mais rien ne pouvait pour l’instant la réveiller.

_________________

:
_____-_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Kane
Explosif
Explosif
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
Métier : CSI
Date d'inscription : 05/10/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Saletées de médoc'   Mar 6 Nov - 23:02

Cameron faisait craquer les encolures de ses doigts dans les couloirs. Il était claqué. Encore deux tests pour cette matinée, deux échecs cuisants.Rien à faire, l'explosif utilisait dans l'attaque de conyeurs de fond restait inconnu. Heuresement que le chef d'équipe les avait autorisé à prendre une pose de cingt minutes, sinon le scientifique risquait de faire une crise d'épilepsie, même si il n'était pas epileptique. Il avait donc quitté sa blouse de travail blahce pour son T-Shirt noir laissant apparaitre un tatouage sur son épaule droite. Cameron érait donc dans les couloirs, machouillant son chewing-gum à la menthe, comme à son habitude. Très peu de monde passait, et la plupart des scienbtifiques que Cameron croisait lui jetait un regard méprisant en le voyant dans une tenue si décontractée. Une fois une vieille chouette lui avait alncé un regard tellemnt mauvais que Cameron lui avait fait claquer une bulle sous le nez en gonflant ses muscles. Elle était dégarpi en vitesse. De toutes façons le scientifique comptait bien profiter au maximum du quart d'heure de pose qui lui restait, quelqu'en soit l'avis des autres.
Alors qu'il s'approchait de la sale de repos, il entendit un "toc". Il se précipita alors dans la salle, renversant en chemin une fontaine à eau, et il découvrit une jeune fille étalée par terre. S'approchant d'elle tout doucement, il reconnut Emmy, la surdouée avec laquelle il avait une fois déjeuner.
Il se pencha vers elle et murmurra:


"Emmy, faut se lever maintenant"

Il essayait de trouver le meilleur moyen de réveiller quelqu'un, mais les seuls qu'il connaissait étaient la gilfe et le seau d'eau dans la figure, mais il n'avait pas d'eau à portée de main et il n'avaint pas envie e gifler une collègue. Bref il opta pour la troisième solution, c'est à dire... C'est à dire... Il n'y a aucun c'est à dire, aucune solution ne s'offrait au scientifique.

*Bon allez, je suis quand même pas idiot au point de ne pas savoir réveiller quelqu'un...*

Cameron s'agenouilla à coté d'elle et la prit par les épaules. Il la secoua doucement, enfin doucement, façon de parler... Il la secouait comme un prunier, et se rendant compte qu'il y allait un peu fort, ramolit un peu la cadance.

"Youhou! Faut se réveiller! C'est l'heure d'aller travailler! y a quelqu'un?"

Cameron souhaitait bien que quelqu'un arrive pour l'aider mais il se rendit vite compte qu'il aurait l'air parfaitement stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avalon-design.fr-bb.com
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Saletées de médoc'   Mar 6 Nov - 23:22

Emmy était en plein dans un sommeil sans rêves comme était souvent l’effet des anxiolytiques. Elle ne rêvait de rien et ne pouvait donc angoisser de rien. Mais ce soir, elle sentait que ça allait pas être de la tarte. Comme si la maladie se rattrapait de la veille, elle rêvait souvent de trucs atroces lorsque les effets des médicaments s’estompaient doucement. Finalement, il y eu du mouvement. Mais pas exactement le même mouvement qu’il y a d’habitude dans les rêveries. En fait, elle bougeait en vrai. Elle ouvrit difficilement les yeux et découvrit Cameron entrain de la secouer. Elle soupira et agita les mains à fin que l’homme plus fort qu’elle la lâche. C’était pas qu’il était violent mais bon…Elle s’assit finalement et le regarda d’un œil morne. Il venait de lui pulvériser ses chances de passer une nuit sans dormir et sans cauchemars. Mais bon, elle ne lui en voulait pas en même temps, si ça n’avait pas été lui, ça aurait été qui ? Horatio ? Alors là… Déjà qu’il lui avait conseillé de reprendre ses médicaments pour laisser son service tranquille, maintenant qu’elle les prenaient, elle faisait presque encore plus de bazar. Elle reprit un peu ses esprits et se releva non sans manquer de se glander royalement. Elle s’accrocha à la chaise et, marmonna dans une brume endormie.

« Merci… »

Puis elle lança un regard mécontent aux gens qui s’étaient arrêtés devant la porte pour observer la scène. Si elle avait eu l’énergie, elle leur aurait sauté dessus en grognant comme un loup-garou enragé pour ne plus qu’ils l’embêtent ceux là, mais elle n’avait pas franchement envie de se faire renvoyer. Elle se contenta simplement de dire, l’air mauvais.


« Ben quoi ? C’est très confortable figurez-vous ! Si vous étiez pas des petits fils de bourges à dormir sur des matelas vous vous en rendriez compte ! »

Puis elle se posa lourdement sur sa chaise avant de laisser traîner ses yeux sur la table. Son regard croisa alors une ligne des rapports à remplir, elle put à peine lire <NOM> et elle soupira. Ca la hantait ce truc ou quoi ? Elle était sur à présent que ce soir elle rêverait d’une montagne de papiers entrain de lui demander son nom. Elle répondrait simplement qu’elle n’avait pas faim et tout prendrait fin, comme dans tout les autres. Et après ils lui demanderaient ce qu’elle voulait comme parfum de glace. RHAA non ! Pas la glace avec Horatio !

« Pas les schtroumfs … »

Puis elle enfuie sa tête dans es bras, résolue à essayer de tuer les petites bestioles bleues avant qu’elle ne vienne l’importuner dans son sommeil de ce soir.

_________________

:
_____-_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Kane
Explosif
Explosif
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
Métier : CSI
Date d'inscription : 05/10/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Saletées de médoc'   Mar 6 Nov - 23:41

Cameron cessa de secouer sa collègue quand celle ci donna les premiers signes de vie. Content de lui, il se redressa; Au moins il sait désormais qu'il est capable de reveiller quelqu'un sans trop lui faire mal, bientôt les enfants... Oula! Son esprit partait en live là! Il se recentra donc sur les événements du jour: c'est quand même étrange la façon dont il la revoie, il ne l'a pas rencontré depuis la cafet il y quelques jours, et là l la retrouve en train de piquer une sieste sur le plancher. Il la regarda quelques temps, juste pour s'assurer qu'elle était réveillé, mais son comportement légérement E.T n'ayant rien d'humain, il abbandonna vite cette folle idée. C'est seuelement là que le scientifiue se rendit compte de la présence de quelques clowns friants de nouvelles fraiches et juteuses. Il se retourna et leur lanca un regard à faire frémir un ours (ou du moins, Horatio et c'est déja pas mal), pour les congédier. en bons élèves obéissants ils partirent tous de leur côté, et, par excès de zèle, se marchèrent aussi dessus en tentant une fuite discrète...
Cameron reporta alors son attention sur Emmy. Elle semblait encore sur le point de s'endormir. Cmaeron se sentit alors tout engourdit et sougea lui aussi à aller se coucher... Non non et non! Mais il devenait parano ou quoi? Il était au boulot et il avait encore des tests à faire, des dossiers à remplir, des idiots à engueuler, il n'avait pas le temps de dormir! Il voulut s'assoir mais se ravisa, pensant qu'il fallait mieux s'éloignait le plus possible de toute chose reposante. Ca y est, elle allait bientôt s'écroulait encore une fois, Cameron leva les yeux au ciel, puis la redressa sur sa chaise, avant de se rendre compte que c'était lui qui était bancal et ele droite, pour une fois.
Alors Cameron tira une chaise et s'assit, se prit lui aussi la tête entre les mains, et commenca à se concentrer sur sa playstation pour éviter de s'affaler sur le sol à la manière d'un lion qui tombe de sa branche... Oui viola, c'était ça, Cameron avait l'air d'un lion en fragil équilibre sur une branche frêle, et pourtant, cinq minutes plutôt, il était dynamique comme une batterie de voiture chargée à bloque. C'était cette fille qui agissai comme ça sur lui? Mais qu'est-ce qui lui arrivait? A cette pensée Cameron éxplosa de rire, d'un rire gras mais peu salé, et avala son chewing-gum...


"Tueheuh teuheu!"

Cameron toussait en s'écroulant sur la table, la frappant du poing en tenant de recracher la bête. Puis il se redressa, ses cheveux dans les yeux, et, tout en les rammenant en arrière, dit à sa collègue:

"Ca va?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avalon-design.fr-bb.com
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Saletées de médoc'   Dim 11 Nov - 0:50

Emmy émit (quel jeu de mots !) une sorte de grognement d’ours handicapé drogué à la morphine. Elle allait repiquer du nez mais le déséquilibre lui fit comme un choc électrique. Elle se redressa sur son fauteuil et ouvrit en grand les yeux, elle dévisagea Cameron entrain de s’étouffer et le seul geste héroïque qui lui vint à l’esprit fut de soupirer sans rien faire d’autre. Acte d’un grand courage, digne d’un policier qui doit aider ces concitoyens. Mais bon, avec ses doses de médicaments dans le sang, il était difficile de se rendre compte que quelqu’un était entrain de se vider de son sang, convulsait ou se faisait égorger par quelqu’un. C’était presque du pareille au même du point de vue d’un droguer. Elle savait surtout que suite à un long moment de pseudo paraplégie, elle allait être surexcitée, comme une pile électrique, histoire de rattraper le temps à pioncer. Elle hocha la tête comme un zombie autiste en regardant dans le vide. Elle se força alors à parler, histoire de se réveiller un peu plus et surtout, pour essayer de convaincre le jeune homme.

« ça va, ça va… Je crois que j’ai vécue pire… Enfin… Peut être… Ou pas… Je sais plus… Ou je sais pas… Tu t’appel comment encore ? »

He oui, elle n’avait pas vraiment la mémoire des prénoms alors sous anxiolytique, il ne fallait surtout pas lui demander les présidents Américains ayant fait la guerre froide ni le sexe de Staline. Elle serait alors prise dans une réflexion chaotique que seul une armée de sandwich au thon enragés pourraient la faire sortir de sa réflexion, lui dire directement la réponse serait un gain de temps considérable.

_________________

:
_____-_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cameron Kane
Explosif
Explosif
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 26
Métier : CSI
Date d'inscription : 05/10/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Saletées de médoc'   Dim 11 Nov - 14:56

Cameron ouvrit la bouche sur un "oh" qui ne sortit pas. Une fille aussi brillante qui ne se souvenait plus de son prénom... Ca la foutait plutôt mal. Enfin il allait tout de même éviter de la brusquer ou de la charier... Qui sait? Peut-être allait-elle le forcer a avaler ses papiers pour se repentir de tous ses pêchés... Les filles dans son genre sont assez imprévisibles, encore pire que les filles normales, ce qui est parfois difficile...

"Cameron."

Il faillit exposer de rire mais préféra imploser. Ca fait plus mal mais c'st plus discret.
Cameron hésitait... Soit il prenait un nouveau chewing-gum et risquait encore de s'étouffer, et se collègue n'était visiblement pas là pour le secourir, soit il n'en prenait pas et risquait d'être en manque... Se souvenant de la réaction d'un drogué qui n'avait pas eu sa dose depuis un bail, il opta pour la première solution et s'enfila un chewing-gum parfum menthe verte. Puis il se pencha sur les documents qu'esseyait vainement de remplire le jeune fille:


"Encore de la paperasse... Bien chiant, c'est pour ça que je suis aux incendies-explosions, je fais tout sauter et après y a pu rien, donc pu de papiers..."

Il sourit sur cette idiotie qu'il venait de dire... Lui aussi avait sa dose de papiers à signer par jour, mais c'était souvent vite fit bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avalon-design.fr-bb.com
Emmy O'Connor
Profiler
Profiler
avatar

Nombre de messages : 637
Age : 27
Métier : Etudiante
Date d'inscription : 06/05/2007

Fiche d'Identification
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Saletées de médoc'   Jeu 22 Nov - 23:01

Emmy sourit un peu. Elle était trop endormit pour rire aux éclats en frappant son pied sur le sol. Elle tourna sa tête vers la baie vitrée derrière elle. Elle avait l’impression d’être à des centaines de kilomètres du sol, comme si elle était au 100ème étage. Les reflets sur la mer l’aveuglaient un peu. Avec ce qu’elle avait dans le sang, elle avait l’impression d’être dans un autre monde, totalement différent de celui qu’elle connaissait. Réveillée, il paraissait ennuyeux, sympathique à la limite, mais avec les désavantages des médicaments qu’elle prenait, tout prenait l’apparence d’un rêve éveillé. Cette impression d’anesthésie dans tout les membres, l’incapacité à aller vite… Ca aurait été super si elle n’avait pas été au travail. Elle leva finalement la tête vers Cameron en faisant une moue de cocker battue.

« Tu m’aide à remplir tout ça ? Je comprends rien et c’est toujours la même chose… Sauf si tu es vraiment occupé… »

Il ne fallait pas qu’elle croise Horatio dans cet état sinon il aurait vite fait de la renvoyer chez elle… Enfin chez elle… Chez Calleigh plutôt… Bon, il fallait se ressaisir ! Elle se redressa sur son siège et manqua de tomber à la renverse. Elle posa ses coudes sur la table et tenta d’ouvrir à peu prés correctement les yeux. Tout cela était à peu prés bien. On aurait presque dit qu’elle vivait… C’était déjà ça…

_________________

:
_____-_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saletées de médoc'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Saletées de médoc'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saleté d'école
» [Ab] Saleté d'exposé ! [Gabriel]
» Haiti the safest destination in the Americas.
» La saleté est notre ennemi [Mission rang D] [Hidaka Eik?] [PAUSE]
» MI7 ? contre la saleté, il y a monsieur propre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CSI :: Etage d'enquète :: machine à caffé et télé-
Sauter vers: